Prêt sans apport : la rentrée des taux

Le crédit sans apport en 2017

La nouvelle année 2017 ne sera pas l’année de la fin du prêt sans apport, bien au contraire. Les emprunteurs peuvent être rassurés puisque certains Français ont réussi à obtenir un emprunt sans apport à moins de 1%, du jamais vu.

L’apport en 2017 : une condition secondaire

Obtenir un prêt immobilier nécessite une étude de faisabilité, c’est-à-dire que le banquier doit étudier la situation du demandeur pour ensuite se prononcer sur l’accord ou le refus du financement. Pour cette nouvelle année 2017, la donne ne change pas, les établissements de crédits et les banques vont continuer à procéder de la même façon mais l’apport ne semble plus une condition primordial, ce critère semble perdre de l’ampleur.

Un profil bien présenté, un projet bien défini et des comptes bancaires propres sont annonciateur d’un accord de financement, sous réserve d’étude et de validation des autres critères.

Votre crédit immobilier en  2017

La nouvelle année 2017 sera charnière sur le marché du crédit immobilier puisque les Français en ont profité pour faire racheter leurs crédits en 2016, pour renégocier leurs encours et beaucoup d’entre eux songent désormais à l’investissement, que ce soit en locatif, en résidence secondaire ou tout simplement pour valoriser son patrimoine.

Pour investir, il est difficile d’avoir un apport personnel surtout si l’on a investi récemment dans l’immobilier, cela dit ce n’est pas bloquant puisque le prêt sans apport ou prêt immobilier à 110% permet de financer la nouvelle acquisition immobilière.

Pour un premier projet immobilier ou pour investir dans un second, voir troisième bien, il est entièrement gratuit de réaliser une simulation de prêt sans apport en ligne, le résultat est immédiat.

A consulter également
Blog