5 pièges à éviter dans le rachat de crédit

Le rachat de crédit a la cote auprès des emprunteurs depuis quelques années. Cette solution a pour objectif d’améliorer leur situation financière en réduisant leurs mensualités et de leur permettre d’entreprendre de nouveaux projets.

Les taux du nouveau crédit

Le taux est parmi les éléments déterminants du coût d’un prêt. Si vous avez un crédit avec un taux de crédit variable, une étude personnalisée de votre cas s’avère indispensable avant d’adopter la même solution ou de basculer vers le taux fixe. Vous devez vous méfier des offres alléchantes des organismes de crédit. Le taux qu’ils proposent peut doubler de valeur lors de l’opération de rachat. C’est la raison pour laquelle il est fortement conseillé de bien se renseigner avant de prendre une décision. La comparaison des offres s’avère être indispensable. Elle ne doit pas se limiter aux offres de rachat proposées par les organismes de crédit. Vous devez aussi tenir compte de l’impact du rachat de crédit sur votre situation actuelle. N’hésitez pas à faire appel à un courtier pour vous aider à comprendre le véritable fonctionnement du rachat de crédit et les effets de chaque dispositif stipulé par le contrat.

Les mensualités et la durée du nouveau crédit

Le rachat de crédit entraîne incontestablement la restructuration de votre prêt. Si vos mensualités actuelles sont trop élevées et que votre reste à vivre est trop faible, cette opération peut corriger cette situation. Elle permet de réduire vos mensualités pour augmenter votre reste à vivre et améliorer votre qualité de vie. Toutefois, cette pratique n’est pas exempt de risque, car elle peut entraîner l’explosion de la durée du crédit et votre surendettement si vous n’arrivez pas à gérer correctement vos finances. Il faut faire des simulations de rachat de crédits pour avoir une idée des mensualités et de la durée du nouveau prêt.

Les frais

Pareillement que dans le cadre d’un crédit classique, le regroupement de crédit engendre toute une série de frais qui peut avoir un impact considérable sur son coût. Il peut être plus difficile de négocier ces frais compte tenu de votre situation. Si vous souhaitez profiter d’un regroupement de crédit au meilleur prix, vous devez miser sur la comparaison des offres. Pour éviter les mauvaises surprises, il est important de connaître le coût total de l’opération avant la signature du contrat.

Les contre-propositions de la banque actuelle

Votre banque actuelle peut vous faire une contre-proposition pour mieux vous garder. Avant de décliner ou d’accepter son offre, vous devez absolument peser le pour et le contre. Faites le calcul de ce que vous avez à gagner et évaluez ce que cela impliquerait sur votre situation. Mais en principe, les avantages des contre-propositions de la banque demeurent moins importants que ceux de l’organisme qui propose le rachat de crédit surtout sur du prêt immobilier.

Le courtier

Si le recours au service d’un courtier peut faciliter les démarches de regroupement de crédit et vous permet d’obtenir les meilleures offres, son intervention ne présente pas que des avantages. Les frais de courtage sont des honoraires libres. Ils sont définis selon les spécificités de la situation.

Scroll to top