PRET IMMOBILIER SANS APPORT

Obtenez le meilleur taux et la meilleure offre pour votre crédit immobilier sans apport avec notre simulateur gratuit.

Simulation immédiate
Votre demande est prise en compte dès validation
Démarche sans engagement
Vous êtes libre de vos démarches
Demande confidentielle
Vos données sont sécurisées

credit maison sans apportPrêt immobilier : l'apport

La demande d'apport est quasiment automatique lors de projets de financements d'un habitat, maison comme appartement. Simplement, tout le monde n'est pas en mesure de mettre de l'argent de côté chaque mois et se priver du rêve de la propriété à cause d'un apport serait une grande déception. Credit-Sans-Apport.fr est la référence du financement de prêt immobilier sans avoir d'apport. Certains ménages disposent d'un apport mais ne souhaite pas l'inclure dans un emprunt immobilier, pour la simple et bonne raison qu'ils préfèrent garder cette somme à disposition pour d'autres projets ou tout simplement pour le "au cas où".

Sans apport, le prêt doit permettre de couvrir l'achat du bien mais aussi les frais liés à l'opération, on parle bien souvent de financement à 110% ou même à 120% suivant les types de prêts appliqués.

Prêt immobilier sans apport : la référence

Les banques et autres établissements de crédits ont fait de l'apport l'un des critères d'octroi d'un prêt immobilier, ce qui représente en soi un réel frein pour les ménages Français n'ayant pas cette somme ou ne souhaitant pas s'en servir. Credit-Sans-Apport.fr a donc été créé pour répondre à la demande des ménages souhaitant obtenir leur financement sans forcément puiser dans une épargne. Avec Credit-Sans-Apport.fr, votre demande est soumise à des établissements de crédits n'exigeant pas d'apport et pouvant financer votre projet. La simulation de prêt est gratuite et sans engagement.

Nouveauté 2018 : les banques accordent plus d'importance aux projets d'emprunt maison sans apport, il y a donc plus d'opportunités pour trouver une offre de financement sur mesure et surtout aux meilleures conditions actuelles (taux, durée, montant).

taux credit immobilier 20 ans

L'intérêt de simuler son prêt immobilier en ligne

Les meilleurs taux en matière de prêt à l'habitat ne sont pas forcément à côté de chez soi, il faut très souvent solliciter les services de banques ou d'organismes financiers qui se situent à des centaines de kilomètres et pour cela, il y a internet. Les simulateurs en ligne font désormais office d'outils calculatrices, c'est à dire qu'ils permettent d'obtenir en toute gratuité une estimation de faisabilité pour son prêt immobilier, qu'il s'agisse d'une construction, d'un investissement locatif, d'achat dans l'ancien ou encore d'une rénovation. En simulant en ligne, on simplifie au mieux ses démarches et on se permet d'accéder à des offres nettement plus avantageuses, surtout en matière de prêt immobilier sans apport. Avec l'absence d'engagement, c'est également un critère de décision pour se lancer dans l'obtention d'un emprunt, et enfin, la simulation en ligne évite de se déplacer inutilement en agence, où les demandes de prêts sans apport ne les intéressent pas. Bon à savoir : une renégociation de prêt immobilier ou un rachat ne repose pas sur le même principe et l'apport ne joue pas la même importance dans l'instruction du dossier, il convient de s'adresser à un spécialiste dans ce domaine pour obtenir une estimation de faisabilité.

Prêt immobilier, prêt à l'habitat : le principe

Peu de ménages peuvent financer par leur propre moyen l'achat d'un habitat (maison, appartement, terrain, etc...), la plupart des Français ont recours au crédit bancaire et plus particulièrement le crédit immobilier. Une législation existe concernant l'emprunt immobilier et détermine la nature même de ce financement, ce prêt bancaire doit obligatoirement être dédié à l'achat de la propriété (ou la jouissance d'un immeuble d'habitation), ) des dépenses relatives à des réparations (travaux) ou l'entretien de l'habitat à hauteur de 75 000 € minimum ou encore des dépenses relatives à la construction (maison neuve, maison en bois, terrain, fondations, etc...). Le prêt immobilier peut être souscrit sur un taux fixe, un taux variable ou encore un taux variable capé (taux variable plafonné aussi bien à la hausse qu'à la baisse). Les contrats de prêts peuvent inclure des clauses spécifiques comme la possibilité de réduire ou d'augmenter le montant de la mensualité, dans la limite de 10% du montant actuel. L'assurance du prêt immobilier n'est pas obligatoire mais comme tout crédit, elle est fortement recommandé. Il est d'ailleurs possible d'ajouter des garanties supplémentaires à celles proposés de base (invalidité, décès) comme par exemple le risque chômage. Les établissements de crédits doivent respecter certains conditions dans le cadre de la publicité sur le prêt immobilier ainsi que sur l'offre de contrat de crédit. Ce dernier doit au minimum comporter les éléments suivants : identité du prêteur et de l'emprunteur, nature du financement, taux, durée, date de déblocage des fonds, tableau de remboursement du capital et des intérêts, assurance, modalités de remboursement anticipé, modalités de transfert à une personne tierce, frais en cas d'annulation de l'offre. Emprunt immobilier sans avoir d'apport

Emprunter sans apport – le profil de l’emprunteur

Emprunter un prêt immobilier sans avoir d’apport nécessite de préparer son profil emprunteur, c’est-à-dire de le soigner afin de séduire la banque qui accepte le financement. Différentes typologies d’emprunteurs se présentent sur le marché du crédit immobilier sans apport, voici un distinctif pour chacun d’entre eux.

Les emprunteurs de plus de 50 ans

Emprunter à plus de 50 ans n’est pas aussi facile que l’on peut le laisser croire. Ces ménages doivent souvent faire face à des refus de prêt, sous motif que leur situation professionnelle va évoluer dans un délai relativement court (passage à la retraite). De ce fait, une décote est appliquée systématiquement pour prendre en compte la baisse des revenus liés à la pension de retraite, cela nécessite un montage particulier, qui n’est pas toujours disponible au sein des établissements de crédits. Pour ces emprunteurs, quelques banques se partagent le marché de l’emprunt sans apport, à l’image du Crédit Agricole, du Crédit Mutuel ou encore de la Banque Postale.

L’endettement sans apport

Le taux d’endettement est l’élément clé dans une demande de crédit sans apport, tout simplement parce que cet indicateur va permettre de fixer la part qu’il est possible d’accorder à l’emprunteur dans le cadre de son emprunt immobilier, le seuil est fixé à 33%. Pour un emprunteur sans apport et orienté sur un financement à 110%, les banques tableront sur un taux d’endettement moins élevé, pour mieux prendre en compte le risque, on estime que ce taux sera fixé dans une marge comprise entre 25% et 30%. Attention à bien calculer son endettement en prenant en compte toutes les mensualités de crédit, y compris les crédits renouvelables adossés à des cartes de paiement.

Investir dans le locatif

L’investissement locatif, et notamment les différentes lois (PINEL) qui assurent aux emprunteurs des réductions fiscales, est en pleine croissance actuellement. Ce type d’investissement est bien souvent réservé aux meilleurs profils bancaires, c’est-à-dire les ménages avec de gros revenus et ayant la capacité de supporter un nouvel emprunt immobilier. Contrairement aux idées reçues, la plupart n’ont pas forcément d’apport à consacrer au financement, les banques acceptent de prêter sans une somme d’argent mise à disposition pour le projet, mais le profil bancaire doit être sécurisant pour le prêteur.

Renégocier son prêt sans apport : principe et fonctionnement

Si emprunter sans apport présente des possibilités sur le marché Français du crédit immobilier, de nombreux tricolores songent à renégocier leur prêt immobilier et investir de nouveaux dans la pierre, sans forcément avoir d'apport personnel à ajouter dans l'opération. Dans ce cas précis, la renégociation de crédit immobilier est l'opération à prendre en compte pour parvenir à ses fins. Ce mécanisme est relativement simple puisqu'il suffit de solliciter les services du prêteur initial et de demander la renégociation du prêt immobilier concerné. Cela se formalise par l'édition d'un avenant au contrat qui contiendra les nouvelles données financières relatives au prêt, c'est à dire le taux renégocié, la durée de remboursement et par conséquent le montant de la nouvelle mensualité. Dans le cadre d'un investissement supplémentaire, il n'est pas possible de gonfler le montant du prêt immobilier, il faudra soit souscrire un nouvel emprunt auprès du même prêteur ou d'une banque concurrente, soit procéder à un rachat du crédit immobilier par une banque concurrente et à l'ajout de la somme nécessaire pour financer la nouvelle acquisition. Ce montage bien particulier, et ne nécessitant pas d'apport personnel ou professionnel, doit être soigneusement réalisé, il est donc conseillé de s'adresser à une banque spécialisée ou éventuellement un courtier expert dans le domaine du prêt hypothécaire. Bien évidemment, et comme toute opération de crédit, l'étude du taux d'endettement ainsi que de la situation de l'emprunteur permettront de révéler la faisabilité de cette opération.

Les conditions de pret sans apport

Montant minimum 75 000 €
Montant Apport 0 €
Durée de remboursement De 60 mois à 420 mois
Type de projet Achat, construction, investissement, travaux
Taux A partir de 1,10%

Dossier de prêt immo sans apport

Comme pour toute demande de crédit immobilier, il faut fournir un certain nombre de justificatifs pour pouvoir obtenir l’accord de financement et donc, le déblocage des fonds du prêt à l’habitat. Voici la liste des documents à fournir lors de l’étude :

  • Avis d’imposition
  • Relevés de comptes
  • Fiches de salaires
  • Livret de famille
  • Quittance de loyer ou contrat de crédit immobilier
  • Carte d’identité

Certaines banques ou organismes de crédit peuvent réclamer plus de documents, selon la situation de l’emprunteur comme notamment pour une personne hébergée, une attestation sera nécessaire. Ensuite, une fois ces éléments en possession du conseiller en charge de l’étude, ce dernier peut entamer l’étude du dossier qui consiste à vérifier chaque information saisie dans le simulateur puis à vérifier la pertinence de cette information avec les justificatifs fournis. L’étude permet ensuite de révéler la faisabilité de l’emprunt immobilier, avec notamment le montant des frais liés à l’opération (frais de dossier, frais de garantie ou encore frais de courtage). Cela permet de définir à terme le montant total du crédit permettant de couvrir à la fois l’emprunt et les frais liés sachant qu’aucun apport personnel n’est utilisé.

A consulter également