L’assurance emprunteur a-t-elle des spécificités pour un crédit sans apport ?

L’absence d’apport personnel ne constitue plus un obstacle à l’emprunt immobilier. Pour solliciter un crédit, l’emprunteur doit présenter un dossier solide et des arguments convaincants.

Pour accéder à la propriété, les demandeurs doivent constituer un dossier d’emprunt. Dans ce dossier, ils devront mentionner la présence ou non d’un apport personnel. Plus cet apport sera élevé, plus la banque sera rassurée à l’idée d’octroyer un prêt. Toutefois, en souscrivant une assurance emprunteur optimale et en justifiant d’une situation financière stable, il est tout à fait possible de souscrire un crédit sans apport. Explications.

Qu’est-ce qu’un apport personnel ?

La loi n’exige pas d’apport minimum pour souscrire un crédit immobilier. Les banques fixent leurs propres conditions en la matière. Certaines exigent un taux minimum de 10 % d’apport afin d’accepter l’octroi de crédit. Cet apport peut correspondre à une épargne, une rente ou encore une donation. L’apport personnel est destiné à alléger les allocations dans le cas où son détenteur souhaiterait souscrire un prêt immobilier auprès d’une banque. Il est alors dédié au paiement des frais annexes : frais de dossier, frais de notaire, honoraires de l’agence.

Bien souvent, les emprunteurs ne disposent pas d’apport personnel. Dans ce cas, les banques prennent la décision d’octroyer un financement à 110 %. Autrement dit, le prêteur accorde au demandeur un crédit immobilier correspondant à 100 % de la valeur du bien et 10 % supplémentaires pour le règlement des frais annexes précédemment mentionnés.

Crédit immobilier sans apport : qui sont les bénéficiaires ?

Le prêt immobilier sans apport concerne plusieurs catégories de personnes. Il y a d’abord les jeunes qui viennent d’entrer dans la vie active. La plupart n’ont pas eu le temps de se constituer une épargne pour affronter une telle situation. Il y a ensuite les particuliers qui disposent d’une épargne solide mais qui ne souhaitent pas la mobiliser pour financer leur acquisition. Enfin, les investisseurs sont également concernés car le crédit immobilier sans apport peut leur permettre d’optimiser leur fiscalité.

Nos conseils pour obtenir un prêt immobilier sans apport

Pour bénéficier d’un prêt à hauteur de 100 % du montant recherché, l’emprunteur devra indiquer les raisons pour lesquelles il ne peut pas fournir d’apport personnel.

La première chose à faire est de fournir un dossier complet à la banque comportant l’ensemble des documents justificatifs demandés et notamment les derniers bulletins de salaire, les relevés de compte et avis d’imposition. Il est aussi important de montrer que votre projet est viable en apportant les documents fournis par le promoteur ou le vendeur.

Avant de se lancer, il est indispensable de comparer les offres de crédit immobilier. Pour trouver l’offre la plus attrayante, la meilleure solution consiste à utiliser un comparateur en ligne. Pour plus de facilité, vous pouvez également passer par l’intermédiaire d’un courtier qui se chargera de sélectionner les offres au meilleur taux.

Si votre dossier présente un risque trop élevé, il est possible de proposer à une personne tierce de se porter caution. Le cautionnement peut rassurer le prêteur et favoriser l’octroi du financement.

La banque prêteuse vous demandera de souscrire une assurance emprunteur pour éviter tout risque de non-remboursement. Sachez que depuis l’entrée en vigueur de la loi Lagarde, vous pouvez souscrire une assurance de prêt différente de celle proposée par la banque à condition qu’elle comporte des garanties équivalentes ou supérieures. Contracter la meilleure assurance emprunteur peut vous aider à décrocher un crédit immobilier sans apport.

Enfin, dans le cas où vous choisiriez d’opter pour l’assurance de groupe proposée par la banque, gardez à l’esprit que vous pourrez changer d’assurance à chaque date anniversaire si vous trouvez une offre plus intéressante.

Scroll to top